Déroulement d'une séance

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour le demandeur d’une constellation, appelé             "client ", le processus se passe en 2 temps :

  • Mise en évidence des influences et dynamiques inconscientes du système familial (ou autre, tel que le système professionnel), causes probables de son ou de ses problèmes
  • Recherche d'une meilleure solution à la situation, en proposant une nouvelle configuration plus juste pour tous les membres du système représenté.

Exposé du problème et choix des représentants

Le client, c'est-à-dire la personne qui veut exposer un problème, vient s’asseoir à côté du médiateur qui, après lui avoir demandé quelques indications ou explications quant à son problème, décide quelles sont les personnes de son système familial les plus importantes à placer. On ne peut évidemment pas placer tous les membres du système familial, il y en aurait des dizaines : il s’agit de placer les plus importants en rapport avec le problème évoqué.

 

Placement des représentants

 

Le client choisit dans l’assistance des représentants pour les membres les plus importants de son système familial. Les représentants se lèvent et sont invités à se mettre debout dans l’espace devant nous, avant que le client ne les place en relation les uns avec les autres, selon son ressenti. Il fait ce placement de façon très calme et concentrée. En se laissant guider vers leur place, les représentants sont eux aussi concentrés sur les sensations qui naissent en eux pendant ce placement. Dans son choix des représentants, le client se laisse plus guider par son intuition, c'est-à-dire par son subconscient, que par son raisonnement logique et par sa pensée. De même, il se laisse guider de façon plus intuitive que réfléchie pour son placement des différents représentants.

 

Perceptions représentatives

Une fois que les personnes sont toutes placées et que le client s’est de nouveau assis auprès du médiateur, il se produit une chose aussi étonnante et curieuse qu’intéressante : les représentants commencent à ressentir dans leur corps des sensations, des émotions, parfois même des pensées ou une impulsion à des mouvements, qui appartiennent en réalité à la personne qu'ils représentent, que ce soit un membre actuel ou un membre décédé du système familial du client. Ces perceptions ou réactions, qu’on appelle des perceptions représentatives, que tout le monde peut ressentir sont dues aux "fameux" neurones miroirs dans notre cerveau qui permettent à chacun d’entrer en résonnance avec le champ d’informations d’un autre.

 

Un cadeau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les représentants vivent parfois des situations difficiles et même tragiques, et ceci peut être douloureux pendant la représentation. Pourtant, nous n'avons jamais rencontré aucun représentant qui aurait préféré, après une représentation, ne pas l’avoir vécue. Au-delà de l’expérience extrêmement enrichissante que constitue le fait de représenter, le service rendu au demandeur est toujours accompagné pour le représentant d’un gain d’énergie vitale personnelle, et parfois la résolution d'un de ses problèmes qu'il en soit conscient ou pas.

 

Processus de recherche d’une meilleure solution

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La scène ainsi représentée (la constellation) reflète dans un premier temps tel un miroir, la situation telle que la vit le client au plus profond de lui-même.

C’est à partir de cette situation qu’il est possible pour le médiateur d’agir pour donner une impulsion de résolution à la situation : guidé par ce qui est exprimé et ressenti par les représentants et ainsi par la dynamique générale du système représenté, le médiateur propose déplacements, replacements, phrases à dire (qu’on appelle "phrases de résolution" ou "paroles de guérison") ou protocoles de résolution symbolique.

Tous ces protocoles ont été élaborés à la fois sur la base des principes et lois universelles qui régissent les systèmes et sur plusieurs décennies d’expérience pratiques (notamment par Bert Hellinger le père des constellations familiales, repris et enrichi par Idris Lahore). Chaque mot ou terme utilisé de façon codifiée par le médiateur porte en lui une force de guérison éprouvée au fil de toutes ces années d’expérimentation.

En appliquant ces règles, le médiateur ne fait également que respecter lui-même le système au sein duquel il intervient  le temps  d'une constellation. Il n’appartient ni au médiateur ni au client de dicter ce qu'il est juste ou pas de faire… c’est le système mis en place à travers les représentants qui exprime ce qui va être juste pour lui à l’instant T pour le client et pour le problème posé ce jour là.

Le client qui a regardé la constellation évoluer, se structurer et aboutir à un nouvel ordre plus juste peut ainsi intégrer une nouvelle vision de son système, plus harmonieuse et porteuse de graines de changements pour sa vie… non pas à travers son mental et son analyse  de la situation mais à travers une représentation symbolique qui touche son moi le plus profond.

 

LA PAROLE A IDRIS LAHORE

Après une constellation, le client peut soit laisser agir, soit agir.

Une fois qu’une constellation est terminée, celui ou celle ayant exposé son problème a observé consciemment ou  simplement perçu d’une façon plus inconsciente, une meilleure solution ayant émergé en fin de travail.

Il reste alors libre :

Soit il laisse agir l’impulsion nouvelle qui a été donnée dans ce monde plus subtil des mouvements de l’âme ou dans ce monde plus subtil des liens qui existent entre tous les individus liés à une même situation.

Soit il peut essayer d’agir, s’il le veut, d’une façon plus volontaire dans cette situation. Tout est possible. Parfois il est nécessaire d’agir de façon volontaire parce qu’on est devenu un vrai témoin d’un aspect de sa propre vie et, comme on est aussi un acteur de sa vie, on ne peut pas se contenter de se réfugier dans le rôle de témoin de sa vie. Rester seulement témoin ou être témoin et en même temps acteur, change complètement l’évolution des situations".